Salles d'asile

Rentrée des classes dans les années 1950 (fonds Montagne, 10Fi6005)

Les salles d’asile sont apparues en France entre 1828 et 1837. Ces établissements ont pour vocation d’accueillir les enfants dont la mère travaille. Ce sont donc des établissements d’assistance et d’éducation. Cette fonction semble plus difficile à tenir, la pédagogie développée étant peu adaptée au jeune public qui les fréquente (il s’agit d’enfants de 2 à 6 ans). Le département comprend 31 salles d’asile en 1870 contre 49 en 1880.

À Pau, les enfants peuvent être accueillis dans  la « salle d’asile de l’ouest ». Elle est sise dans une maison, auparavant ancienne écurie de l'hôtel Gassion, au sud de la ville. L’édifice est cédé par le département à titre de bail à louer à la ville de Pau en 1836 pour y fonder la salle d'asile (Archives communautaire Pau Béarn Pyrénées – Pau, 1M6/12).
En 1862, elle y accueille une centaine d'enfants.
Les salles d’asile sont remplacées par des écoles maternelles suite au décret du 2 août 1887. La correspondance relative à cette structure témoigne de cette évolution (Archives communautaire Pau Béarn Pyrénées – Pau, 1R2/1) : nommée salle d’asile publique pour enfants en 1862, elle devient salle d’asile laïque de Pau en 1875 et école maternelle de l’ouest en 1884.

Parcours JEP 2020 : vous êtes maintenant fin prêt à entamer votre scolarité. Partez à Escot découvrir les joies d'une école primaire en campagne avec la classe de M. Pardies !

Le lien suivant vous envoie sur la carte du département dans Dédale. Il vous faut ensuite croiser champs de recherche (commune : Escot et mot-clé : école par exemple) ou naviguer dans la carte pour trouver le repère « Classe de M. Pardies ».

Consultez la carte du département dans Dédale.