Dédale

Accueil > Carte du département > Consulter Dédale > Village de Salies-de-Béarn

Carte du département

Affichage détaillé (Dédale)


Maisons sur pilotis
Maisons sur pilotis22 Fi 52
Clocher de l'église Saint-Vincent
Clocher de l'église Saint-Vincent22 Fi 53

Village de Salies-de-Béarn

Salies-de-Béarn

09/04/1991

Fonds Kirner

La ville de Salies-de-Béarn connaît son apogée au XIXème siècle grâce à l'exploitation de ces eaux salées pour le thermalisme. L'exploitation de sel est liée à la corporation des part-prenants. Les part-prenants sont les personnes de Salies-de-Béarn qui ont droit à un ""compte d'eau salée"". Ce ""compte d'eau salée"", après avoir été longtemps le droit de prendre, à dates fixes, une certaine quantité d'eau salée à la fontaine, fut remplacé par une somme d'argent provenant de l'exploitation du sel et de l'établissement thermal.Dans la seconde moitié du XIXè siècle, la corporation des part-prenants a pris en charge directement l'exploitation du sel à Salies-de-Béarn. Le fonds d'archives de la corporation des part-prenants est conservé aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques (site de Pau), sous la cote 54 J. L'instrument de recherche du fonds est consultable sur e-archives.
L'église Saint-Vincent reflète le passé calviniste de la ville. La présence d'une chapelle sur l'emplacement de l'église est attestée au XIème siècle. L'église est agrandie au XIVème siècle. La tour, qui sert alors de tour de guet, est notamment construite. Elle abrite le veilleur de nuit, et la prison de la ville. Au XVème siècle, on y ajoute la tour de nef et l'abside, dans un style gothique flamboyant. Comme l'église de Sauveterre-de-Béarn (voir le repère), l'église de Salies-de-Béarn est partie intégrante du système de fortification de la ville. En 1523, l'église est endommagée lors du passage des armées espagnoles de Charles Quint. Elle est réparée en 1530. Devenu temple calviniste, l'édifice est renforcé : des fenêtres sont murées, des meurtrières sont creusées dans la tour de défense. En 1608, un bâtiment est ajouté sur le côté droit, pouvant notamment servir d'arsenal. Il est détruit en 1621. Quelques travaux ont lieu au XIXème siècle, notamment sur le clocher (1838). La chaire date de 1937. L'église est inscrite aux Monuments historiques. Une plaque commémore la signature du réglement de la corporation des part-prenants en son sein en 1587.
Sources : BIB U 5078, archives communales de Salies-de-Béarn, fonds de la corporation des part-prenants.

Consulter le document du mois sur le thermalisme sur notre site internet.

Typologie du repère : Éléments architecturaux
Typologie du document : Photographie
Mots-clés : Architecture régionale

Voir aussi…
Vignette

Fontaine du sanglier

Salies-de-Béarn Fonds Kirner 09/04/1991

Aucun commentaire



© Dédale - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques - Contact - Plan du site - Crédits